L’Eau Jaillissante

A cette époque, les routes étaient infestées de brigands et de bandits de grand chemin, alors il n’était certainement guère surprenant pour Milburga de se voir bloquer le passage.

Deux hommes grands, affreux et armés de gourdins avaient d’un bond surgi des broussailles, le long de la route, et se tenaient là exigeant tous ces biens.

Mais Milburga n’était pas une femme téméraire, elle était la mère supérieure du couvent de Wenlock, et une des filles du Roi Merewald. Elle avait suffisamment de sagesse pour savoir qu’elle avait toujours la mainmise sur ces vauriens, après tout, elle était à dos de cheval.

Sa destination finale, l’église de Godstoke, se trouvait à moins de 500 mètres. Elle planta ses talons profondément dans le flanc de son cheval et galopa droit sur ses assaillants.

Le regard sur leurs visages se transforma. Ce qui était d’abord un œil méprisant s’écarquilla d’horreur. L’un pris la fuite à droite et l’autre à gauche, avant d’être piétinés dans la boue.

Milburga continua de galoper, exaltée par la défaite des brigands, mais sa concentration se relâcha et elle ne vit pas le rocher sur son chemin qui fit trébucher son cheval.

La bonne femme fut violemment désarçonnée et atterrit dans un bruit sourd et sinistre contre une pierre bordant la route, sa tête en fut fêlée. Le sang coula de sa blessure et, rapidement, elle s’évanouit.

Bien qu’inconsciente, sa divinité lui permit de lever la main pour contrôler son destrier alezan. Le cheval se leva sur ses jambes postérieures et donna des coups de sabots contre le méchant rocher. Des eaux curatives jaillirent de la pierre pour baigner l’entaille de la sainte et, miraculeusement, elle fut guérie sans même une cicatrice pour témoigner de sa mésaventure.

Depuis ce jour, cette source fut appelée St. Milburga’s Well (la Source de Ste Milburga). On dit qu’elle a de grands pouvoirs pour aider les malades et les souffrants et ce n’est pas surprenant, après le grand évènement qui provoqua son commencement.



Le Prieuré de Wenlock

Le premier monastère de Wenlock fut fondé par Merewald, l’un des Magonsaete, de la famille Royale, au septième siècle. Il fit de sa fille, Milburga, la première abbesse vers l’an 690. Le monastère s’éteignit au cours de l’époque Anglo-Saxonne.

Après la conquête normande, une église fut fondée et, peu de temps après, le Comte Roger of Montgomery transforma l’église en Abbaye et Prieuré de Cluny. L’abbaye devint extrêmement riche et puissante, elle possédait beaucoup de terres et détenait un grand pouvoir politique dans la région.

Les ruines de l’église et de la salle capitulaire, qu’on peut visiter aujourd’hui, datent du 13ème siècle. La propriété est administrée par le Patrimoine Anglais qui a conçu une visite sur cassette audio qui vous guide dans les ruines tout en vous racontant l’histoire du prieuré. Ne manquez pas la magnifique topiaire (haies et buissons taillés en formes d’animaux).

Ste Milburga

Le 26 mai 1101, les restes de Ste Milburga furent découverts près du Prieuré, par des moines. Il prirent ses ossements et les posèrent devant le grand autel de leur nouvelle église. La véracité de leur découverte est incertaine. Si votre église avait une sainte relique, elle deviendrait un lieu de pèlerinage qui assurerait sa richesse pour l’avenir. De nombreux visiteurs viendraient à l’église et la petite noblesse locale accorderait des biens et des terres à l’église en échange de la bénédiction du saint. Le culte de Ste Milburga grandit et maintes histoires furent racontées de ses bonnes actions et de ses exploits.

Une histoire raconte comment elle traversa la rivière Corve pour échapper à un poursuivant importun. Après qu’elle eut traversé la rivière, les eaux montèrent de façon spectaculaire, rendant le passage impossible au poursuivant.

Dans une autre version de ‘ L’Eau Jaillissante ‘, Milburga chevauchait un âne qui trébucha, tomba et se blessa. Milburga fit apparaître les eaux pour guérir l’animal.

On ne connaît pas la date de sa mort mais des registres montrent que le couvent subsista jusqu’en 874, lorsqu’il fut saccagé par les envahisseurs danois.

La Source de Ste Milburga à Stoke St. Milborough

La ville de Godstoke de l’histoire est maintenant appelée Stoke St. Milborough, en hommage à Ste Milburga. C’est un petit village sur les pentes de Brown Clee, la colline la plus élevée du Shropshire. On peut encore y visiter sa source, mais je ne peux faire de promesses quant à ses pouvoirs de guérison.

Wenlock Edge (La Haie de Wenlock)

Wenlock Edge est un étroit escarpement continu et boisé (une crête avec un versant escarpé sur un côté et une pente douce sur l’autre), le long duquel Milburga a dû passer souvent. Il s’étend de Much Wenlock à Craven Arms, dans le cœur du sud du Shropshire.

La couche calcaire riche en fossiles fut constituée il y a environ 330 millions d’années, lorsque le sédiment de la mer tropicale s’y déposa. Si vous regardez attentivement l’intérieur du calcaire de Wenlock, vous pouvez y trouver de nombreux coquillages et coraux fossiles. Le calcaire fut exploité pendant de nombreuses années et fournissait des pierres de construction aux régions environnantes.

Histoires de la Haie

Il existe de nombreuses histoires de la Haie et aujourd’hui, un Festival annuel de Récit d’Histoires a lieu à Stoke Barns. Deux des histoires les plus connues ont lieu à Landmarks, le long de la Haie.

On dit que le Major's Leap (Le Saut du Major) (carte réf. SO 592980) est l’endroit où le Major Smallman, un royaliste pendant la Guerre Civile anglaise, a sauté de la Haie à dos de cheval vers une mort presque certaine, afin d’échapper à ses poursuivants.

A l’Ippikin's Rock (Le Rocher d’Ippikin) (carte réf. SO 569965) un chevalier voleur, Ippikin, et sa bande féroce étaient emprisonnés dans une chute de rochers qui bloquait l’entrée de leur cachette dans la grotte. Prenez garde! La nuit, on peut voir des lumières provenant de la grotte et Ippikin y gît et attend de précipiter les visiteurs curieux vers leur perte.


Translation: Euro Langues Assistance & Tradufrance

retracer