Le Géant & Le Cordonnier

Personne ne savait vraiment ce que le maire de Shrewsbury avait fait au géant, mais cela l’avait assurément mis en colère.

Ce géant-là n’était pas réputé avoir bon caractère. Lorsqu’il était contrarié, toute personne dotée d’une once de bon sens allait se cacher en attendant qu’il se calme.

Cette fois-ci, il était tellement furieux que ses voisins gallois pensaient qu’il ne se calmerait plus jamais. Ils furent soulagés lorsqu’ils entendirent ses pas lourds traverser la frontière en direction de Shrewsbury, avec son énorme pelle en or, remplie de bonne terre galloise.

Qu’allait faire le géant ?

Eh bien, il entendait déverser son chargement de boue dans la rivière Severn pour en faire un barrage, afin d’inonder Shrewsbury et de noyer tous ses habitants.

J’ignore si vous avez déjà entendu parler de gens qui entrent dans une si grande colère qu’ils ne peuvent plus voir clairement. Eh bien, par chance, ce géant était dans ce cas. Il dépassa tout bonnement Shrewsbury et ne réalisa pas qu’il s’était perdu avant d’arriver à Wellington.

A ce moment-là, il était également fatigué. Il déposa sa pelletée de terre et racla la boue de ses bottes. Ensuite, il commença à se mettre en quête de quelqu’un qui pourrait lui indiquer le chemin.

Un sage cordonnier rentrait chez lui, à Wellington, avec un sac rempli de chaussures trouées à réparer, lorsqu’il rencontra le géant.

Le géant interrogea le cordonnier et lui demanda la direction de Shrewsbury.

Si le cordonnier n’aimait pas bien les gens de Shrewsbury à cause de leur orgueil et de leurs manières arrogantes, il appréciait leur argent. Alors, il sortit une botte de son sac et montra au géant le trou dans la semelle.

‘J’ai usé toutes ces chaussures en revenant à pied de Shrewsbury’, dit-il.

Le géant poussa un profond soupir de découragement, tourna les talons et se mit en route pour rentrer chez lui, au Pays de Galles.

Que laissait-il derrière lui ?

Une pelletée de terre : Le mont Wrekin. Et la boue de ses bottes : L’Ercall Hill (Hill désigne une colline ndt)



Le mont Wrekin

Le Wrekin est une très remarquable colline haute de 400m qui domine le paysage du centre du Shropshire, près de la ville nouvelle de Telford. Sa présence est si forte qu’elle est entrée dans le jargon des gens des Midlands. ‘Autour du Wrekin’ signifie 'prendre le chemin le plus long' ou 'tourner autour du pot, ne pas s’exprimer clairement ni directement', (‘Il a tourné autour du Wrekin’).

Le mont Wrekin dans l’histoire

De l’Age de Bronze au 1er Siècle, le Wrekin servait de poste de commandement à la tribu Celtique des Cornovii. Le dernier chef de cette colline fortifiée était Virico, au moment de l’arrivée de l’armée conquérante des Romains. Les Romains construisirent leur forteresse 6 kilomètres à l’ouest mais l’appelèrent Viroconium en hommage à leur ennemi vaincu.

Bien qu’il n’était alors plus une forteresse, le Wrekin entra dans le domaine de la Forêt Royale à l’époque des Saxons et des Normands. Les Normands tentèrent de rebaptiser la colline Mont Gilbert (en référence à un ermite local), mais ce nom ne perdura pas et tous les gens des environs revendiquèrent de continuer à l’appeler le Wrekin.

Les légendes du mont Wrekin

De nombreuses légendes à propos du Wrekin impliquent des géants et des démons. Il existe même un conte sur une sirène dans l’un des lacs. L’histoire du Géant et du Cordonnier est contée en remplaçant le géant par le démon mais la version avec le géant est la plus ancienne légende.

Une autre vieille fable raconte la tentative de deux géants exilés de construire une nouvelle demeure. Ils amassèrent de la terre pour construire une colline massive, créant un grand et long fossé qui se remplit d’eau et forma la rivière Severn.

Lorsque la colline fut terminée, ils se disputèrent pour savoir lequel y vivrait. L’un des géants leva sa pelle pour frapper son frère mais un corbeau le survola et lui donna un coup de bec dans les yeux, alors il manqua son but. La pelle s’abattit lourdement et laissa une fissure dans le roc (cette particularité est aujourd’hui appelée Needle’s Eye (le Chas de l’Aiguille). L’attaque du corbeau avait fait verser par le géant une énorme larme qui avait rongé la colline, créant ainsi un lac (aujourd’hui, ce lac est connu sous le nom de Raven’s Bowl (le Bol du Corbeau) ou Cuckoo’s Cup (la Tasse du Coucou) – aussi chaud que puisse être l’été, il ne se tarit jamais).

L’autre géant renversa son frère et tassa de la terre sur lui pour l’emprisonner sous une autre colline (l’Ercall). Au plus profond de la nuit, on peut encore entendre gémir le géant emprisonné - du moins, c’est ce que disent les gens de là-bas!

La géologie du mont Wrekin

Le Wrekin est constitué de roche volcanique mais il n’est pas un volcan. Personne ne sait exactement où se trouvait la cheminée qui déposa la roche fondue et la cendre qui formèrent le Wrekin il y a des millions et des millions d’années.

Toutefois, elle est très près de la Faille de Church Sretton, une faille sommeillant dans la croûte terrestre. Lorsque cette faille était active, il y avait beaucoup d’éruptions volcaniques et de tremblements de terre dans la région. La faille nous rappelle sa présence de temps en temps. A 14h50, le 2 avril 1990, il y a eu un petit tremblement de terre à Shropshire, causé par un léger mouvement à l’intérieur de cette faille. Il n’a pas provoqué de dommages importants mais une pierre est effectivement tombée pour aller se loger dans le Chas de l’Aiguille.

La colline Ercall (également appelée l’Ercall)

La colline Ercall est une colline plus petite et boisée près du Wrekin. Elle offre d’agréables chemins balisés. Elle porte les cicatrices d’une importante exploitation de carrières, alors, si vous allez vous promener par-là, ne vous écartez pas des chemins.

La Rivière Severn

Sur l’image, la Severn semble couler au pied de la colline mais, en réalité, elle se trouve à près de 3 kilomètres au point le plus proche.


Translation: Euro Langues Assistance & Tradufrance

retracer